Ne pas se mettre la tête dans le sable

Encore trop de peurs de l’autre et trop de discours de haine…

Le Concours « À Films Ouverts » invite à ne pas se mettre la tête dans le sable…

Quand les courts métrages libèrent l’expression citoyenne…

Dans un récent sondage, la question de l’intégration des personnes d’origine étrangère en Belgique était au cœur du questionnement des sondeurs.
A la question : « Globalement, avez-vous le sentiment que les populations d’origine étrangère sont bien intégrées en Belgique ?  », seul 1 Belge sur 5 estimait que les populations d’origine étrangère sont bien intégrées. « Par contre, plus de 4 Belges sur 10 jugent qu’elles sont mal intégrées  ».
Plus loin, la peur de la montée des radicalismes était aussi pointée : « 77 % de la population belge se dit inquiète de la montée de ces radicalismes religieux  » poursuivait le sondage.
(Source : Sondage « Dedicated Research/RTBF/La Libre » publié le 3 juin 2013.)

Dans ce contexte particulier, Média Animation poursuit son travail pour décoder les préjugés, et interroger nos représentations.

À vos caméras et vos scénarios !

En donnant la parole aux citoyens et aux associations, le Concours « À Films Ouverts » est devenu un rendez-vous incontournable pour l’expression et la créativité autour de la diversité et de la lutte contre le racisme.
Dès à présent, l’édition 2014 du CONCOURS COURTS MÉTRAGES est lancée : une neuvième édition qui confirme l’intérêt et l’originalité de ce Concours proposé par MÉDIA ANIMATION.

Son originalité ? C’est à la fois de susciter des réalisations et des créations originales ; mais surtout, d’en assurer une large diffusion… au travers d’une dizaine de séances de « Vote du Public » décentralisées en Wallonie et à Bruxelles.

Au travers de ce concours, Média Animation invite ceux qui ont « des choses à dire, à raconter, à montrer sur la question de la tolérance, du vivre ensemble, du dialogue interculturel, de la lutte contre les préjugés, … » à s’exprimer. Une occasion de réagir face aux discriminations et aux intolérances.
Deux formats sont proposés :
-  soit des courts métrages (moins de 6 min) ;
-  soit des très courts-métrages (moins de 1 min).

L’autre originalité de ce concours – ouvert à tous – est aussi d’être multi-supports. En effet, non seulement les courts métrages peuvent être réalisés à partir d’un tournage classique (caméra), mais aussi à partir d’un GSM ou d’un appareil photo numérique.

Documents pour vos inscriptions

Les inscriptions à ce Concours sont à envoyer dès à présent à Média Animation (jusqu’au 24 janvier 2014).
La remise des films est fixée au 21 février 2014.

- Règlement 2014
- Formulaire d’inscription au Concours 2014
- Balises et conseils pour le Concours
- Fiche descriptive par court métrage

Ateliers préparatoires

Média Animation propose un petit coup de pouce aux futurs participants, au sein d’ateliers préparatoires au Concours.
En quelques séances, le programme borde :

  • De la conception à la réalisation d’un film. Quel point de vue adopter sur la multiculturalité ? Quel impact de la médiatisation sur les clichés et les stéréotypes ? Comment faire passer une idée dans un court métrage ?
  • Concevoir un tournage, réfléchir à l’impact de la technique sur le contenu du film, aborder les étapes de la scénarisation, du tournage, du montage, …

Ces ateliers se tiennent le samedi 26 octobre, lundi 28 octobre et mardi 29 octobre 2013.

Sur inscription : concours@afilmsouverts.be

Thierry MICHEL présidera le jury 2014

Un jury - composé de professionnels du cinéma, de responsables associatifs et de personnes actives dans la communication - décernera un prix par catégorie.

Le président de ce jury 2014 sera Thierry MICHEL, réalisateur (« Mobutu, roi du Zaïre », Ira, sous le voile des apparences », « Congo River », …)

Plusieurs séances de projection des courts métrages présélectionnés et de « Vote du Public » auront lieu en Wallonie et à Bruxelles (entre le 11 et 23 mars 2014).

De quoi donner une large diffusion aux œuvres de ces réalisateurs en herbe ou confirmés….