À propos

À Films ouverts

À Films Ouverts... s’inscrit dans le cadre de la Journée Internationale de l’ONU pour la lutte contre les discriminations raciales.
Un projet à double facette :
- qui invite à la créativité et l’expression, via un Concours de courts métrages ;
- qui propose de décoder les stéréotypes via un Festival de Cinéma.

Le contexte

Depuis 1966, l’ONU fait du 21 mars de chaque année la « Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale ».
Une date repère qui commémore le 21 mars 1960, où 69 manifestants anti-apartheid avaient été abattus par la police du régime raciste d’Afrique du Sud.
Désormais chaque année, autour du 21 mars, se mêlent une multitude d’animations, colloques, débats, activités de jeunesse, expositions, cinéma, musique, etc.
D’année en année, l’événement mobilise davantage de partenaires de tous les horizons : des citoyens, des artistes, des enseignants, des étudiants, des journalistes, …

L’événement

Depuis 2006, Média Animation a organisé, avec divers acteurs du secteur associatif, deux initiatives majeures :

  • le Concours de Courts métrages Contre le Racisme
  • le Festival du Film Contre le Racisme

Depuis 2010, ces deux activités sont proposées par Média Animation sous l’intitulé "À Films ouverts"

Concours « Courts métrages Contre le Racisme »

Le Concours de Courts métrages Contre le Racisme offre la possibilité à tous, petits et grands, amateurs ou professionnels, de s’exprimer sur la question de la tolérance, du vivre ensemble, du dialogue interculturel, de la lutte contre les préjugés,… Tous thèmes se rapprochant du racisme.
Le concours est lancé chaque année en octobre et se termine durant le Festival À Films ouverts, en mars.

Les courts métrages sont soumis aux votes du public et à un jury de professionnels.

Les jurys des éditions précédentes ont été présidés par :

  • Philippe Reynaert, directeur de Wallimage, en 2010
  • Nabil Ben Yadir, réalisateur du film "Les barons", en 2011
  • Olivier Masset-Depasse, réalisateur du film "Illégal", en 2012
  • Mourade Zeguendi, acteur dans "Les Barons", en 2013
  • Thierry Michel, réalisateur, en 2014
  • Hadja Lhabib, réalisatrice et journaliste, en 2015

Le Festival du Film qui explore la diversité

Le principe même de ce festival est d’offrir une programmation éclectique et décentralisée, partagée entre Bruxelles et la Wallonie.

Le Festival À FILMS OUVERTS permet de :

  • Mettre à l’honneur un cinéma issu d’autres cultures.
  • Visionner des films engagés et débattre avec divers invités.
  • Découvrir le cinéma autrement : comme vecteur du dialogue interculturel ou comme acteur de la lutte contre le racisme…
  • …mais aussi comme reproducteur - parfois involontaire - de clichés ou représentations dévalorisantes pour certaines cultures.

Éditions précédentes

La diversité, thème central de ce festival, est abordée sous divers angles grâce à des longs métrages militants, étranges, provocateurs, caricaturaux, inattendus… qui permettent d’évoquer notre rapport à l’Autre. Souvent réduit à sa fonction de divertissement, le cinéma est aussi un média efficace pour apprendre, comprendre et dénoncer. De nombreux réalisateurs engagent leur caméra contre les injustices et les exclusions : ce festival leur donne la parole.

En 2010, le thème était « Le charme discret de l’étranger », l’édition 2011 avait pour objet « Universel ou uniforme ? », « Contre attaque sur les clichés » était la thématique abordée en 2012. En 2013, le thème était "Quand l’identité est un drame". L’édition 2014 mettait le focus sur les "50 ans de l’immigration marocaine et turque en Belgique", celle de 2015 se focalisait sur la jeunesse : "Mille cultures, une jeunesse ?".

Présentation de Média Animation

Née dans les années soixante, Média Animation asbl est une association d’éducation permanente reconnue par la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Elle a pour but le développement d’une citoyenneté responsable face à une société de la communication médiatisée.

www.media-animation.be