Découvrez le programme du Festival 2017 !


À FILMS OUVERTS vous souhaite la bienvenue pour sa douzième édition. Proposé par Média Animation, le Festival prend place autour de la Journée internationale du 21 mars pour l’élimination de la discrimination raciale. L’édition 2017, c’est 80 activités dans plus de 30 villes et communes de Wallonie et à Bruxelles. Une démarche décentralisée et participative rendue possible grâce aux nombreux partenaires culturels et associatifs qui se mobilisent.

À Films Ouverts : le cinéma pour l’interculturalité, contre le racisme

En mars 2016, Bruxelles était frappé par des attentats sanglants. Mais ni la menace, ni l’ambiance sécuritaire qui en découlait, n’ont eu raison des initiatives citoyennes. Contre les amalgames opportunistes et les tentations xénophobes qui s’exacerbent, l’engagement semble connaître un nouveau regain. Un an plus tard, le festival compte près d’un tiers de projections supplémentaires et s’inscrit lui-même dans une vaste campagne antiraciste qui mobilise des acteurs de la société civile aux quatre coins de la Communauté française : vousvalezmieuxqueca.be

Ces nombreuses initiatives illustrent que les enjeux de l’interculturalité concentrent actuellement des forces qui s’opposent. D’une part, il y a ceux qui cherchent à diviser. Ils sont souvent au pouvoir et ne se privent pas d’initiatives racistes : à l’image du « Muslim Ban » de Trump, de la politique méditerranéenne de l’UE ou des dispositions de l’État fédéral belge contre les migrants et réfugiés, ou bien ils aspirent à y accéder et misent sur des campagnes xénophobes pour rallier les mécontents. Contre eux, il y a ceux qui croient plus que jamais à l’impérieuse nécessité de lutter contre la réduction de l’individu à une identité fondée sur un stigmate (corporel, culturel, géographique, etc.) qui justifierait discriminations, inégalités ou exploitation.
C’est à cette lutte qu’À FILMS OUVERTS cherche à contribuer en invitant à débattre à partir des images du cinéma. Aborder l’interculturalité et le racisme en s’appuyant sur le cinéma rencontre une préoccupation désormais centrale dans notre société : l’éducation aux médias. Interroger l’image, les récits, les représentations que véhiculent les films, c’est aussi questionner les idéologies et la société dont ils sont issus et auxquelles ils s’adressent.

Voir des films pour explorer la diversité

Que ce soit dans la Sélection « Humour : peut-on rire de tous ? » ou la Sélection « Libre », le Festival À FILMS OUVERTS vous invite à aborder les thématiques de l’interculturalité et du racisme. Le cinéma de fiction ou documentaire permet d’aborder ces questions difficiles de manière à la fois positive et critique. Une vingtaine de films longs métrages figurent au programme pour alimenter les débats et la réflexion.

Filmer pour s’exprimer

Depuis 2006, le Concours de courts métrages donne une large place à l’expression citoyenne. Les créations pré-sélectionnées seront projetées lors des vingt séances « Vote du public ». La dernière séance et la remise des prix se tiendront le samedi 25 mars 2017 aux Riches-Claires (Bruxelles) en présence d’un jury de professionnels de différents horizons, présidé par Mourad Boucif (réalisateur).

Vous êtes intéressés par les questions qui animent le festival ? À FILMS OUVERTS vous invite à faire le plein d’idées et de rencontres !

Découvrez maintenant le programme !

- télécharger le programme en pdf
- rechercher une projection par thème/ville/partenaire via notre moteur de recherche